France,  Voyages

Que faire à Chamonix en été ?

Envie d’un séjour au frais, proche de la nature et en France ? Direction les Alpes à Chamonix, à deux pas du Mont-Blanc. Cette jolie ville de montagne et ses alentours regorgent d’activités, même en été. Voici mes activités préférées à faire à Chamonix.

Je vous conseille de prendre le Mont-Blanc MultiPass, qui vous permet de faire plusieurs activités incontournables à un bon tarif. Il donne accès à toutes les remontées mécaniques sur plusieurs domaines et évite de devoir refaire la queue à chaque fois.
Tarif : 80€ pour 2 jours consécutifs

Découvrir la Mer de glace

Au départ de Chamonix, un petit train à crémaillère nous emmène à Montenvers, à 1913 mètres d’altitude.

Garez-vous sur le parking du Biollay et prenez vos billets.

En sortant du train, on arrive devant un panorama à couper le souffle du glacier de la Mer de Glace.

Là, dans les nuages, on distingue une grande coulée de glace. C’est le glacier ! Prenez le temps d’admirer cette vue rocailleuse. La lumière change au fur et à mesure que les nuages se dissipent. Pour en profiter tranquillement, déjeunez au Panoramique Mer de Glace, sur les petites tables qui surplombent le glacier.

Prenez ensuite le petit sentier qui descend au glacier. Attention, ça peut prendre plus de temps que ce que l’on pense ! Une fois arrivés au bout du sentier, 550 marches vous amènent à l’entrée de la Grotte de Glace. Oui, oui. Vous allez entrer dans un glacier.

Et une fois dedans, les marches sont vites oubliées. Je ne l’avais jamais fait et j’ai trouvé ça envoûtant de se retrouver entourée de glace. On se rend compte de l’immensité du glacier et du temps qu’il a pris à se former.

Son histoire est bien expliquée à l’intérieur. Prévoyez un pull car il fait froid, évidemment !

Infos pratiques sur le site de l’Office de Tourisme de Chamonix.
Se garer au parking du Biollay et prévoir une demi-journée.
Tarif adulte : 34€

Faire la randonnée du Lac Blanc

Cette randonnée était ma première ! Je n’étais pas du tout assez équipée pour m’engager dedans, mais ça valait le coup. Elle se situe dans le parc National des Aiguilles Rouges et permet d’avoir une belle vue sur le Massif du Mont-Blanc. Et bien sûr, on accède au Lac Blanc, ce beau lac d’altitude à l’eau turquoise, claire et gelée. Il y avait du monde sur le chemin, de tous âges et de tous niveaux.

Le départ se fait au parking du téléphérique de la Flégère, aux Praz. C’est à quelques minutes en voiture du centre de Chamonix. Prenez le téléphérique et suivez le chemin indiqué par des panneaux vers le Lac Blanc. Le sentier est assez raide, rocailleux, avec certains passages escarpés où il faut s’accrocher à des barres de métal dans la roche. On passe aussi par des endroits très verts et plus plats où l’on croise quelques moutons. C’est l’endroit parfait pour faire une pause et pique-niquer avant d’entamer la partie la plus difficile.

Après une montée sous un soleil de plomb, on arrive devant le Lac Blanc et son eau gelée apaise les pieds endoloris. Certaines personnes se baignent, mais l’eau est vraiment très très très froide. Nous sommes à 2 352 mètres d’altitude. Si vous vous baignez, faites attention à ne pas avoir de crème solaire ou de produits sur la peau pour respecter ce lieu superbe.

Il y a beaucoup de monde autour du lac, mais c’est tout de même agréable de prendre le temps d’admirer la vue incroyable sur la vallée de Chamonix, le Mont-Blanc et le train de Montenvers que l’on voit sur le versant d’en face. La descente était un enfer car je n’avais pas les bonnes chaussures et elle est assez raide. Un chemin différent vous ramène au téléphérique.

Infos pratiques :
Se garer sur le parking du téléphérique de la Flégère.
Prévoir de bonnes chaussures, de l’eau, une casquette, des lunettes de soleil, de la crème solaire, si possible des bâtons de randonnée.
Prévoir une journée entière pour être tranquille, faire des pauses et ne pas avoir à courir pour le dernier téléphérique.
L’itinéraire est ici.

Monter à l’Aiguille du Midi

L’incontournable à Chamonix, c’est évidemment la montée à l’Aiguille du Midi. La queue pour obtenir ses billets puis monter dans le téléphérique est très, très longue mais ça vaut le coup. D’ailleurs, prenez vos billets la veille pour éviter de passer la plus grosse partie de votre journée à faire la queue.

Le téléphérique nous emmène en 20 minutes à 3 842 mètres d’altitude. Si vous supportez mal la pression en altitude, attention ! La montée est très rapide et arrivée en haut, après une demi-heure, j’ai commencé à faire un malaise. Guettez les signes tels que l’essoufflement, les vertiges, la désorientation…

Là-haut, le panorama est incroyable. Le Mont-Blanc se dresse là, juste devant nous. On distingue même des petits bonhommes qui parcourent ses dunes blanches. De l’autre côté, la chaîne de montagnes est tout aussi belle, avec ces grands pics aiguisés. De nombreux alpinistes partent de la plateforme pour les escalader, bien équipés. Ça donne le vertige…

Les surprises ne s’arrêtent pas là. Une fois là-haut, vous pouvez faire « le pas dans le vide ». De quoi défier mon vertige et oser me tenir dans une boîte en verre au-dessus du vide. Encore une fois, il faudra faire un peu la queue, mais celle-ci est dans un couloir vitré qui permet d’admirer le panorama. Pas de temps perdu, finalement. Une fois au bout, on enfile des chaussons et l’on se fait prendre en photo devant la vue à couper le souffle. Devant nous, une demande en mariage, au-dessus du vide, pour un couple d’Allemands. Un moment riche en sensations !

Le Rocky Pop Hotel

Si vous ne savez pas où dormir à Chamonix, ne cherchez plus. Non loin de Chamonix, aux Houilles, se trouve le Rocky Pop Hotel. J’avais fait confiance à Amoureux du Monde pour celui-ci et je n’ai pas été déçue.

Le Rocky Pop est un immense chalet à l’intérieur ultra pop. Les chambres sont tapissées de tissu à carreaux, la moquette des couloirs est parsemée de space invaders et le miroir de l’ascenseur est un post Instagram. Pour le petit-déjeuner, c’est avec vue et buffet à volonté. Un soir, on s’est installés dehors à la belle étoile pour écouter un chanteur et sa guitare. Le rêve.

Un hôtel décontracté, jeune, à prix abordable pour un séjour hyper agréable. Retrouvez la visite de l’hôtel dans mes stories À la une sur Instagram.

Où manger ?

  • Le Castel : un chalet idéal pour manger une pierrade ou un plat typique en terrasse ou à l’intérieur.
  • Le Cap-Horn : sympa pour boire un verre en bas en terrasse. Les repas sont bons mais j’ai trouvé le lieu un peu trop « m’as-tu vu » à mon goût.
  • Cool Cats : passez-y un midi pour déguster un hot dog d’un autre monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *