À la une,  Europe,  Grèce,  Voyages

Cyclades : itinéraire de 10 jours en Grèce

Les Cyclades, cette destination qui fait rêver ! On voit partout des photos de ces îles, les fameuses maisons blanches, les dômes bleus et les bougainvilliers. Cette année, j’avais envie de voir la mer et d’aller au soleil, alors elles me semblaient être la destination parfaite. Alors voici sans plus attendre notre itinéraire de 10 jours dans les Cyclades, pour vous inspirer !

Choisir son île

L’archipel est composé de 33 îles, dont certaines sont inhabitées. Toutes sont plus belles les unes que les autres, il est donc difficile de choisir lesquelles visiter. Il est possible d’en visiter plusieurs lors d’un même voyage et de ne passer que 2 ou 3 jours sur chacune. Pour profiter à fond, j’ai choisi de rester 4/5 jours sur chacune des îles et de n’en faire que trois pour ce premier voyage de 10 jours dans les Cyclades.

Nous avons choisi de découvrir Santorin, Paros et Antiparos pour cette première fois. Santorin est l’île la plus connue, avec ses églises aux dômes bleus et la vue sur la caldera, formée par les multiples éruptions d’un volcan toujours en activité. C’est le seul volcan dont le cratère est dans la mer. C’est une île dont la côte ouest assez huppée regroupe de nombreux hôtels chics, restaurants et boutiques. Paros, plus au nord, est plus authentique et offre de magnifiques villages et plages de sable blanc. Antiparos est accessible en 10 min depuis Paros et est encore plus naturelle. On y trouve des plages et criques à l’eau turquoise vraiment incroyables.

Les autres îles qui sont sur ma liste : Koufonisia, Amorgos, Milos et Sifnos.

Se déplacer dans les Cyclades

Les Cyclades sont accessibles en avion, soit directement soit via une escale à Athènes, cela dépend de la taille de l’île et si elle possède un aéroport. Toutes les îles sont reliées par des liaisons en ferry. Globalement, les îles sont très petites et très proches les unes des autres. Les trajets sont donc très rapides et on en fait rapidement le tour.

  • Paris – Santorin : vol direct de 3h25 (Transavia, 326€ par personne, bagages et assurance inclus)
  • Santorin – Paros : traversée en ferry de 3h avec Blue Star Ferries (25€ par personne)
  • Paros – Paris : vol avec escale à Athènes de 40 min + 3h30 (Aegean Airlines, 331€ par personne, bagages et assurance inclus)

Pour visiter les îles, nous avons choisi de louer une voiture d’après les recommandations d’amis qui y étaient déjà allés, et je confirme que c’est le mieux. Il y a des bus un peu partout, et il est possible de louer des scooters ou des quads. Les avantages de la voiture : on a la clim (assez important lorsqu’il fait 30 degrés voire plus), on peut transporter ses bagages plus facilement, ou y laisser nos affaires pour aller à la plage. Les quads sont très lents sur la route et bloquent un peu la circulation… On avait hésité à en prendre un mais après les avoir vus sur la route, on s’est dit qu’on avait eu raison d’opter pour la voiture !

Sur Santorin, nous avons loué chez Fresh Rent une petite Nissan Micra à 147€ pour 4 jours (36,75€/jour). C’était bien suffisant pour faire la route sur l’île. L’avantage, c’est que les gérants étaient assez arrangeants, pas de caution, ils nous ont amené la voiture à notre hôtel, ils ne vérifient presque pas l’état de la voiture à la fin. Les moins, c’est qu’ils étaient vraiment à l’arrache et que la voiture n’était pas incroyable. On sentait qu’elle avait bien vécu, quoi !

Sur Paros, nous avons loué une Citroën Elysée (je ne connaissais pas du tout) à Dermatas Rentals pour 220€ pour 5 jours (44€ par jour). Ils ont été hyper sympa, nous ont amené la voiture à notre hôtel et nous avons pu la rendre à l’aéroport. Pareil qu’à Santorin, ils n’ont pas regardé la voiture en partant et nous ont fait totalement confiance. La voiture était en très bon état.

Se loger dans les Cyclades

Selon les îles, vous trouverez un choix plus ou moins large d’hôtels et Airbnb. Nous avons opté pour des hôtels pour profiter à fond et avoir une piscine ou un jacuzzi. J’ai réservé via Booking.com pour les deux hôtels, mais le mieux reste de réserver sur le site de l’hébergement directement pour qu’il n’y ait pas de commission de Booking sur la réservation.

J’ai choisi de passer par Booking pour économiser car je bénéficie de cashback via eBuyClub. Le cashback, qu’est-ce que c’est ? Le principe, c’est que pour chaque achat sur un site partenaire d’eBuyClub, vous récupérez un pourcentage dans votre cagnotte. Vous pouvez ensuite empocher votre cagnotte à tout moment ! Ils ont plein de sites partenaires, pour les voyages (hôtels, vols…) mais aussi pour les vêtements, sites de décoration, jardinage, animaleries etc.

Si ça vous intéresse, vous pouvez vous inscrire ici et recevoir 5€ offerts pour votre inscription !

Notre hôtel à Santorin : Altera Pars Suites

Notre hôtel à Paros : Villa Kelly Rooms & Suites

Itinéraire de 10 jours dans les Cyclades

Il s’agit bien évidemment d’une proposition basée sur notre itinéraire, mais vous pouvez réorganiser vos journées comme vous le souhaitez.

  • Jour 1 : Vol Paris-Santorin, dîner à Fira et arrivée à l’hôtel Altera Pars Suites
  • Jour 2 : Journée détente sur la plage de sable noir de Perivolos, dîner à Fira et coucher de soleil
  • Jour 3 : Visite d’Imerovigli, randonnée à Skyros Rock, plage de Vourvoulos, visite et dîner à Oia, coucher de soleil
  • Jour 4 : Visite des villages de Pyrgos et Emporio, après-midi catamaran avec Vista Yachting (White beach, Red beach, Palea Kimena)
  • Jour 5 : Descente à Ammoudi Bay, à Oia, puis ferry direction Paros, arrivée à l’hôtel Villa Kelly Suites, dîner à Naoussa
  • Jour 6 : Plage de Kolympethres, plage de Monastiri, balade au phare du cap Korakas, dîner et coucher de soleil à Parikia
  • Jour 7 : Visite de Naoussa, plage de Tsoukalia, plage de Logaras et dîner à Lefkes, coucher de soleil au point le plus haut de l’île
  • Jour 8 : Lever de soleil sur la plage de Santa Maria, balade en bateau avec Rofos (île de Panteronisi, grotte du pirate et Agios Myronas), masque d’argile sur la plage de Kalogeros, dîner à Naoussa
  • Jour 9 : Visite d’Antiparos, tour des plages et coucher de soleil sur la plage de Sifneiko
  • Jour 10 : Brunch à Naoussa et retour à Paris

Quel budget pour visiter les Cyclades ?

Le coût de la vie n’est pas très cher sur place, notamment dans les restaurants.

  • Transports : avion pour deux 1314€, ferry pour deux 50€
  • Location de voiture : 367€ en tout
  • Essence sur place : nous avons du faire le plein que deux ou trois fois, 30€ en tout
  • Hôtels : 1 379€ pour deux pour tout le séjour, mais il existe des hôtels ou Airbnb moins chers, on a choisi de se faire plaisir sur ce coup-là
  • Nourriture : 450€ à deux, sachant que dans le deuxième hôtel nous n’avions pas le petit-déjeuner, que nous avons mangé beaucoup de glaces et que vu les prix des restaurants, on s’est fait plaisir ! En moyenne, on en avait pour 35€ à deux avec entrée, plat, dessert et boisson dans de supers bons restaurants.
  • Activités : 303,19€ pour deux. Nous avons fait 2 balades en bateau, dont une assez chère à Santorin, ainsi qu’un beach club.
  • Test PCR : 120€ pour deux, fait à Parikia sur Paros

    Nous avons donc dépensé près de 4000€, soit 2000€ par personne pour 10 jours dans les Cyclades au mois de juin. Franchement, il est possible de dépenser beaucoup moins en choisissant une location sur place ou un hôtel plus classique, en mangeant moins de glaces (hihihi) et moins au restaurant. Tout dépend du type de voyage que vous voulez. Si vous louez un scooter plutôt qu’une voiture, le budget sera également moins conséquent.

Bon à savoir

Le pain et l’eau sont payants en Grèce. Les prix varient selon les restaurants.
L’eau n’est pas potable sur Santorin, il faut donc acheter des bouteilles d’eau. Sur Paros, elle est potable mais très calcaire donc le goût n’est pas très bon.
Les Grecs sont très accueillants, généreux et attentionnés.
En juin, il y a peu de monde et le temps est bon. Les températures sont entre 25 et 30 degrés, l’eau est bonne et nous avons eu du soleil 9 jours sur 10.
La monnaie utilisée est l’euro, cependant pensez à retirer de l’espèce avant de partir (pour les taxis, snacks…) car il y a des frais bancaires pour chaque retrait sur place.

La Grèce pendant le COVID-19
Retrouvez toutes les dispositions liées au COVID-19 sur les pages du gouvernement français et de l’ambassade de France en Grèce.
Quand nous y sommes allés, nous avons du :
– présenter le PLF à remplir ici (nous en avons fait un pour deux en indiquant que nous étions du même foyer, le PLF est bien vérifié à l’entrée et à la sortie du territoire. Je vous conseille d’en faire un chacun pour être sûrs, car normalement c’est un par personne)
– présenter un test PCR de moins de 72h
– porter le masque sur place. Les locaux ne le portaient pas dehors mais seulement dans les magasins et restaurants, alors qu’il était bien obligatoire en extérieur.
– il y avait un couvre-feu à minuit et demi
– les restaurants, bars, boutiques et beach club étaient ouverts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *